“Cela fait plus de trois semaines que je n’ai pas publié. Et j’ai une bonne raison”.

Quand je dis cela j’ai l’impression d’entendre certains des entrepreneurs que j’accompagne  – Ce n’est pas un reproche bien au contraire – Je suis comme eux.

Nous nous lançons dans un projet, dans mon cas, un projet en parallèle de mon emploi, je dois trouver du temps pour me concentrer et avancer, mais comme tout le monde, j’ai des haut et des bas de motivations.

C’est d’ailleurs tout l’objectif de ce blog, un “vis ma vie” de porteur de projet, qui n’a pas encore bien défini ses objectifs, qui ne croit pas trop encore dans son projet.

Alors pourquoi j’ai eu besoin autant de temps pour ecrire un nouvel article :

  • Je suis partie 1 semaine en vacances – j’ai marché 120 km entre Parma et Lucca sur la via francigena avec le groupe de Marche nordique dont je faisais partie quand j’habitais Bruxelles, le groupe avec qui j’ai fait l’oxfam 2 fois – J’ai d’ailleurs rencontré un fabricant de parmesan très sympa – https://www.caseificiolanfredini.it/
  • Je me suis formée 
  • J’ai suivi la formation à la méthode Livementor, animée par Alexandre Dana – 3 jours intenses partagés avec une dizaine de mes collègues mentors. Et depuis cette formation, j’ai plein de nouvelles idées pour structurer mon projet mais aussi mon accompagnement.
  • J’ai aussi décidé de m’engager plus afin de faire entendre ma voix et celles des idées que j’ai envie de porter. Je me suis donc engager dans la liste LREM pour les élections consulaires en Italie du Nord de mai 2021 : https://www.facebook.com/Francaisditaliesecondecirconscription/https://consulaires.en-marche.fr/Le-Cardinal  – Et comme vous pouvez déjà le voir dans les url, il y a du boulot au niveau Communication 🙂

Pourquoi j’ai décidé de m’engager ?

  • Parce que je crois profondément dans l’Europe,
  • Parce que je pense qu’il faut arrêter de râler dans son coin et prendre part à la vie publique pour faire remonter les idées
  • Parce que j’ai envie d’aider mon prochain, faire entendre les voix, les problématiques du terrain
  • Et surtout parce que je ne peux pas être une femme, “raler” sur le faite que la condition féminine n’est pas prise en compte et que la représentation féminine est inexistante alors que je ne fais rien.
  • Et aussi parce que j’ai décidé de me challenger, d’apprendre à confronter mes idées et à débattre éventuellement – Je sors totalement de ma zone de confort.

Le plus intéressant aujourd’hui dans mon engagement, c’est que je mets mon expérience de la communication et du marketing au profil de cet engagement. Et je suis sure aussi que je vais encore apprendre énormément sur ce sujet.

Pour commencer, comme pour mon projet de boutique de producteur, il faut que l’on définisse le persona qui va voter pour les élections consulaires à milan

Et donc on en revient toujours au persona pour lancer un projet.

Avoir un persona bien défini nous permettra de définir notre ligne éditoriale, notre calendrier en fonction des attentes et des besoins des Français de la circonscription de Milan et Italie du nord.

Allez je retourne à la définition de mon persona pour ma boutique

Ressource que j’ai découvert aujourd’hui très intéressante :